Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Celui qui fait le traitement, ce n'est pas le psychanalyste (Françoise Dolto)

Publié le par Cécile Crignon

- La psychanalyse permet de comprendre la dynamique qui se prépare dans l'inconscient et qui a

ensuite des effets visibles, perceptibles, dans la relation avec les autres. Mais le patient qui veut C'est tout.

 

Quand quelqu'un est authentiquement psychanalysé, autrement dit " bien écouté", il s'en sortira s'il veut vraiment s'en sortir.

La cure analytique met au jour les motivations inconscientes: si, à cause de ce qui se passe dans son inconscient, un être humain souffre, c'est en "parlant" de sa souffrance qu'il va sortir de sa difficulté.

La parole, c'est cela la découverte de la psychanalyse; la parole, comme médiatrice de tout ce qui se passe en nous de douloureux, à partir du moment où elle peut être dite et écoutée, parlée et assumée.

On va chez le psychanalyste pour parler, et quand on sort on est partiellement libre de soi-même.

Le psychanalyste, lui, ne dirige aucune action, il écoute la souffrance, il travaille avec le transfert. Il ne faut pas confondre psychanalyse et psychothérapie. La psychothérapie est censé "faire du bien" de façon directe, le psychanalyste pas du tout. Il ne fait qu'écouter quelqu'un qui veut communiquer avec lui.

L'analysant trouve son chemin lui-même, à partir du moment où il retrouve le chemin de son histoire, le sens de ses désirs.

( Françoise Dolto, La difficulté de vivre )

Commenter cet article