Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non

Publié le par Cécile Crignon

Non

- Le « non » du garçon commence vers 18 mois, chez d’autres vers 21 mois. C’est un moment à respecter. Cet enfant est en train de muter sa psychologie de bébé qui ne pouvait pas échapper à faire ce que sa maman lui disait. Parce qu’il n’obéissait pas, il était hypnosé, il était induit, il était toujours comme sa maman voulait, parce que sa maman et lui, ça ne faisait qu’un.

Et il se trouve qu'il arrive maintenant à savoir « moi-moi » et pas « moi-toi », alors que l’enfant est « moi » autant que sa maman. C’est la période du « non » qui est une période très positive si la mère la comprend. L’enfant dit « non » pour faire « oui » et c’est ça qu’il faut que les parents comprennent. Ce dire « non » veut dire « non, pas parce que tu me le dis immédiatement, mais en effet, je veux bien le faire « moi-moi », moi devenant comme papa."

Alors il y a pas mal de choses où elle peut l’aider beaucoup cet enfant. Lui dire « tu sais, si ton père était là, je crois qu’il te le dirait aussi », et puis elle n’insiste pas, et puis quelques secondes après, quelques minutes après, l’enfant le fera. Il le fera pour devenir comme un homme et non pas resté comme un enfant qui est commandé comme un chien - si on peut dire, un enfant n’est jamais un chien, mais il se sent comme le petit qui a un maître- eh bien, son enfant, qu’elle en soit fière, il est en train d’advenir à la possibilité de dire « je -moi ». C’est pas très commode pour la maman mais c’est un moment très important.

( Françoise Dolto, Anthologie radiophonique, 1976-1977, Lorsque l’enfant parait, Vol. 3, CD 9, Track 04 )

Commenter cet article