Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chute

Publié le par Cécile Crignon

- Je pense qu'aujourd'hui, de plus en plus, l'amour est en train de devenir quelque chose de dangereux et subversif. Pensez à comment vous êtes socialement interpellé aujourd'hui dans votre vie quotidienne, ce qu'on exige de vous. Il s'agit essentiellement d' une idéologie quelque peu spirituelle, pseudo- bouddhiste- hédoniste.L' Idéologie vous dit : d' "être fidèle à vous-même", de "réaliser votre véritable potentiel", l' "expérience de votre vie", d' "essayer toutes les différentes options", de "ne pas vous fixer sur une identité spécifique stable", "la vie est dynamique , fluide" et ainsi de suite, et ainsi de suite.Et je prétends que, dans cette économie, non seulement l'amour stable / amour passionné émerge comme un obstacle à votre «développement authentique», mais même la dimension essentielle de l'amour disparaît peu à peu. Qu'est-ce que l'amour ? Comme, notre bon ami, Alain Badiou le mets dans son excellent livre " Éloge de l'amour ", il y a toujours quelque chose de traumatique / extrêmement violent dans l'amour.L'amour est un état d'urgence permanent. Vous tombez amoureux. Et il est essentiel de savoir qu'en anglais et en français, nous utilisons cette expression "tomber " en amour. Vous perdez le contrôle. Je prétends que l'amour, l'expérience de l'amour passionné, est l'expérience métaphysique la plus élémentaire, c'est une expérience platonique. Dans ce sens que, vous menez votre vie quotidienne facile, vous rencontrez des amis à des fêtes et tout, tout est normal, peut-être ici et là, une aventure d'une nuit, et puis vous tombez passionnément amoureux, et tout est ruiné. Tout l'équilibre de votre existence est perdu. Tout est subordonné à cette seule personne. Je ne peux pratiquement pas imaginer dans la vie quotidienne normale une expérience plus violente que celle de l'amour, la guerre mise à part. Et je pense que c'est ce qui explique pourquoi tous ces «conseillers» dont soi disant nous avons besoin aujourd'hui tentent précisément à domestiquer ou effacer cet excès d'amour. C'est comme si l'amour est trop toxique. Les agences matrimoniales et de rencontres, vous disent que le truc c'est de savoir être amoureux sans "tomber" amoureux. Cette idée m'est venue lors de l'un de mes vols transatlantiques, j'ai lu une de ces revues aériennes stupides et il y avait un texte là-dedans, en grosses lettres , affirmant : "Nous allons vous permettre de vous retrouver amoureux, sans la chute", sans cette exposition dangereuse. Et je pense que cela correspond parfaitement à notre métaphysique narcissique quotidienne. Vous savez la vieille histoire que je répète tout le temps, nous voulons le café sans caféine, nous voulons la bière sans alcool, et nous voulons l'amour sans son moment dangereux, où nous sommes perdu. ( Slavoj Žižek - Subversive Festival de 2013 (traduction Isidore Ducan))

Commenter cet article